Le film n'est pas en course pour la Palme d'Or parce qu'il a été transmis trop tardivement aux organisateurs du Festival de Cannes.

Jafar Panahi est actuellement assigné à résidence à Teheran, après avoir été condamné à 6 ans de prison et 20 ans d'interdiction de travailler pour avoir filmé des manifestants hostiles au régime. Il a fait appel et attend le verdict... Il ne pourra donc pas être présent à Cannes.