Et quand on lui demande si Twitter lui a permis de "choper" des filles, Nikos est catégorique et répond "Je ne mélange pas le sexe et le boulot (...) si certaines filles sont trop insistantes je les bloque". Mesdemoiselles, vous voilà prévenues.

La suite c'est dans Public de la page 58 à la page 63 !

Photo : capture Twitter/Nikos Aliagas officiel