"Il est important pour nous de faire en sorte que des photos très graphiques de quelqu'un sur qui on a été tiré dans la tête, ne soient pas publiques, comme une incitation supplémentaire à la violence", a ajouté le président.

Crédits photo : PR Photos