Le médecin n'a d'ailleurs plus le droit d'exercer la médecine en Californie jusqu'à la fin de son procès.

Le Dr Murray a tout de même plaidé non coupable hier et ses avocats affirment que le Roi de la Pop aurait pu s'injecter lui même la dose mortelle de Propofol... Le médecin a toutefois été laissé en liberté moyennant le versement d'une caution de 75.000 dollars, il risque jusqu'à quatre ans de prison et la perte de sa licence médicale s'il est reconnu coupable.

La date du procès est fixée au 28 mars.

Crédits photo : PR Photos